Le moment du repas… Un moment de plaisir qui peut facilement tourner à l’angoisse ! Alors comment faire manger Loulou sans s’arracher les cheveux ?

Faire du repas une lutte systématique ne fera sans doute qu’empirer les choses et il faut apprendre, en tant qu’adulte, que les enfants sont tout à fait capables de ressentir la faim et la satiété…
Facile à dire mais plus compliqué à intégrer quand votre enfant refuse de manger !

Allez, on respire et on se pose les bonnes questions :

  • si Loulou a normalement un bon coup de fourchette, pas de quoi fouetter un chat, il est peut-être juste fatigué ou n’a simplement pas faim.
  • N’avons-nous pas eu les yeux plus gros que SON ventre en remplissant son assiette ?NB : Si le poids de votre enfant diminue ou si vous croyez qu’il mange au-delà de sa faim, parlez-en à un médecin.

NOS TRUCS & ASTUCES

Si votre enfant est en opposition permanente (à part les jours de pâtes !), il est important de fixer des règles… :

  • Manger un petit peu du plat avant de passer au dessert
  • Goûter avant de décréter que « non j’aime pas »
  • En revanche, on évite bien sûr le chantage au dessert et la menace… et éventuellement de faire preuve d’un soupçon de créativité et d’une pincée de patience :
  • en donnant l’exemple et en se régalant soi-même de légumes
  • en essayant de varier les formes des aliments (gratin, purée, soupes)
  • en associant les aliments qu’il apprécie avec un nouveau à découvrir
  • en faisant du repas un moment familial agréable : NON aux écrans et aux jeux à table, OUI à la discussion !
  • en faisant participer votre enfant à l’élaboration du repas (même les plus petits peuvent donner un coup de main !) Tout fier qu’il sera d’avoir mis la main à la pâte, il mangera avec enthousiasme ! 

Bon appétit… et bonne chance 😉


Nos autre articles autour de l’éducation positive :

Fermer le menu