Le texte-cadre national pour l’accueil du jeune enfant était l’une des propositions-phares du rapport Giampino sur  le développement du jeune enfant, les modes d’accueil et la formation des professionnels, reprise par Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes.

Après une première présentation lors de la première Journée nationale des professionnels de la petite enfance, le 31 janvier dernier, la version définitive a été publiée  sur le site du Ministère, le 23 mars dernier.

Ce texte « expose pour la première fois les principes et les valeurs essentielles que partagent les professionnel.le.s de l’accueil du jeune enfant en France.  Il propose un cadre de référence commun à l’ensemble des modes d’accueil, individuels et collectifs, et s’adresse à toutes celles et ceux qui les conçoivent et les mettent en œuvre : élu.e.s, gestionnaires, spécialistes, institutions et services, professionnel.le.s et parents. » (Communiqué de presse du Ministère)

Le texte-cadre dans sa version longue consultable sur le site du Ministère détaille notamment les dix grands principes pour permettre à l’enfant de s’épanouir (voir ci-dessous). Cette charte a vocation à être affichée dans tous les lieux d’accueil collectif et individuel, afin que les parents des jeunes enfants puissent en prendre connaissance.

N’hésitez pas à l’imprimer et à l’afficher dans vos structures !

Les dix grands principes pour grandir en toute sécurité :
Sous l’appellation « la charte d’accueil des jeunes enfants », voici les 10 principes énoncés au nom des enfants de moins de trois accueillis en crèche, ou chez une assistante maternelle, ou encore au domicile de ses parents par une auxiliaire parentale.
1. Pour grandir sereinement, j’ai besoin qu’on m’accueille quelle que soit ma situation ou celle de ma famille
2. J’avance à mon propre rythme et je développe toutes mes facultés en même temps : pour moi, tout est langage, corps, jeu, expérience. J’ai besoin qu’on me parle, de temps et d’espace pour jouer librement et exercer mes multiples capacités.
3. Je suis sensible à mon entourage proche et au monde qui s’offre à moi. Je me sens bien accueilli quand ma famille est bien accueillie, car mes parents constituent mon point d’origine et mon port d’attache
4. Pour me sentir bien et avoir confiance en moi, j’ai besoin de professionnels qui encouragent avec bienveillance mon désir d’apprendre, de me socialiser et de découvrir.
5. Je développe ma créativité et j’éveille mes sens grâce aux expériences artistiques et culturelles. Je m’ouvre ay monde par la richesse  des échanges inter-culturels.
6. Le contact réel avec la nature est essentiel à mon développement
7. Fille ou garçon, j’ai besoin qu’on me valorise pour mes qualités personnelles, en dehors de tout stéréotype. Il en va de même pour les professionnels qui m’accompagnent. C’est aussi grâce à ces femmes et à ces hommes que je construis mon identité.
8. J’ai besoin d’évoluer dans un environnement beau, sain et propice à mn éveil
9. Pour que je sois bien traité, il est nécessaire que les adultes qui m’entourent soient bien traités. Travailler auprès des tout-petits nécessite des temps pour réfléchir, se documenter et échanger entre collègues et avec d’autres intervenants
10. J’ai besoin que les personnes qui prennent soin de moi soient bien formées et s’intéressent aux spécificités de montrés jeune âge et de ma situation d’enfant qui leur est confié par mon ou mes parents.

Télécharger le texte : https://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2017/03/Texte-cadre-v3.pdf

+ d’infos sur : www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/category/petiteenfance/

Fermer le menu