Vous le savez en 2019/2020, Eponyme s’est lancée dans une démarche zéro déchet. Après la partie théorique introduite en novembre dernier par la conférence de Camille Choplin, il est désormais temps de passer à la pratique ! En ce début d’année, nous nous lançons donc chaque mois dans les défis zéro déchet ! Êtes-vous prêts à les relever avec nous ?

Rassurez-vous il ne s’agit pas ici d’une compétition à qui fera le mieux mais plutôt de se booster, s’inspirer, les uns les autres !

Alors comment on organise tout ça ?

Quelques séances de brainstorming plus tard, l’équipe a décidé d’organiser les défis autour des 5R : LA règle d’or du Zéro déchet !
5R pour se mettre en ordre de marche : 

Ce qui est à usage unique, ce qui m’est inutile, ce qui m’est imposé

Ce dont j’ai besoin mais que je ne peux pas refuser

Ce que je consomme et ne peut ni refuser ni réduire

Ce que je ne peux ni refuser, ni réduire, ni réutiliser

Ce que je peux composter

Chaque mois, entre janvier mai, nous vous proposerons le kit pour appliquer 1 de ces R :
– un article de blog bien sûr pour donner du sens et des idées
– une infographie récapitulative pour retenir l’essentiel
– la possibilité de graver dans le « marbre » (en commentaire donc ) votre engagement du mois
– et en bonus : une invitation à un atelier pratique dans nos structures !
PRÊTS ? PARTEZ !

En janvier, on refuse !

C’est bien connu, le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. On commence donc par le refuser en disant « NON, merci » au superflu.

Un premier défi pas si facile que ça à relever tant il est parfois compliqué de s’opposer et risquer que cela ne passe pour de l’impolitesse ! Petit conseil pour éviter des situations gênantes : refuser mais proposer une alternative :
– NON au sac en plastique gentiment tendu par le vendeur : »j’ai mon sac réutilisable »
– NON au café dans un gobelet plastique : « j’ai ma tasse »
– NON à l’échantillon de la dernière crème miracle : « je n’en ai pas besoin »


Et vous que refuserez-vous en janvier ?
Partagez avec nous votre engagement et votre expérience en commentaire