C’est bientôt Noël. Chaque année, vous cherchez LE cadeau qui fera pétiller les yeux de votre lutin ? Pas facile, surtout si comme nous, vous avez envie d’un Noël un peu plus responsable (oui histoire d’en rajouter un peu plus à votre charge mentale spéciale fêtes de fin d’année…). Alors c’est quoi un jouet éthique ? Suivez le guide !

C’est un jouet sain / naturel !

Phtalates, bisphénol A, métaux lourds, parfums de synthèse… Aujourd’hui encore, trop de jouets contiennent des produits toxiques néfastes pour la santé de la planète et de nos enfants, (et quand on sait qu’ils les mettent beaucoup à la bouche, ça fait un peu froid dans le dos !). On a donc édité pour vous 3 règles à suivre pour les éviter !

Règle #1 (et même d’or !) : privilégiez les matières naturelles : coton bio, en bois brut non vernis de préférence labellisés, en caoutchouc naturel (non parfumé)… 

jouet-sain-bois-montessori

Règle #2 : Évitez autant que possible les jouets en plastique. Règle pas toujours simple à appliquer. Alors pour les incontournables lego et autres playmobil, pour l’envie du moment de votre enfant (le circuit de voitures), n’hésitez pas à acheter de seconde vie. Les sites tels que Le bon coin en regorgent !
Si vous préférez acheter du neuf, investissez plutôt dans des jeux de grandes marques qui appliquent des règles strictes quant à l’utilisation des composants chimiques (surtout pour les moins de 3 ans !), ce qui n’est pas toujours le cas des contre-façons qui passent à travers les mailles des douanes ! Et puis, car les consciences évoluent, vous trouverez en rayons (ou en ligne) de chouettes propositions en plastique recyclé ou végétal !

Règle #3 : Aérez les jeux ! Quelle que soit l’origine des jouets, il est essentiel de les laver avant de les donner à l’enfant (s’ils sont lavables bien sûr !). En effet, tous les jeux contiennent des molécules volatile qu’il est important d’éliminer. Vous pouvez laver les doudous à la main jusqu’à qu’il ne sente plus la « chimie » par exemple. Pour les autres jouets, nous conseillons de les nettoyer avec une micro-fibre humide ou encore de les laisser à l’air libre autant que faire se peut.

 

Un jouet sain à petit prix, c’est possible !

De nos jours, « sain » n’est plus synonyme de « hors de prix ». Marques et même grandes surfaces proposent désormais des jeux durables à prix abordable ! Ainsi, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil du côté des gammes PLAYTIVE de Lidl, Bioviva ou Oxybul pour ne citer qu’elles !

Et on ne le répètera jamais assez : prenez sans complexe le virage de l’occasion, des jeux aux livres en passant par le charriot de marche et les jeux de société, c’est sans nulle doute aujourd’hui la meilleure façon d’éco-consommer !

Et pour pousser le bouchon encore plus loin dans le sain à petits prix, offrez du 100% fait-maison ! Peinture, sable ou pâte à modeler maison, bouteilles sensorielles, boîte à formes avec une boîte de lait… Votre imagination est votre seule limite ! Comme pour tout il y a quelques règles à respecter pour éviter tout risque pour la santé : utiliser des contenants / ingrédients à usage alimentaire exclusivement (par exemple : une bouteille de lait oui, pas de bouteille de shampoing, bicarbonate alimentaire…)
Les enfants de nos crèches disposent de nombreux jeux confectionnés par les doigts de fée de nos pros et croyez-nous ils adorent !

C’est un jouet de qualité !

draisienne-bois-jeu-qualité

La qualité plutôt que la quantité ! C’est démontré : trop de jouets réduit la qualité du temps de jeu (manque d’attention, de concentration, distraction…). Mieux vaut donc 2 ou 3 jouets au pied du sapin qu’une multitude (même si ça fait moins film américain !).

Une nouvelle philosophie qui vous permettra :
1. de cibler des jouets qui sont adaptés à l’âge / aux passions de votre enfant (non, on n’achète pas un vélo à un enfant de 1 an !)
2. de consacrer votre budget à des jouets de meilleure qualité (et même labélisés), solides, qui dureront dans le temps et qui sait, qui pourront servir à un(e) futur(e) petit(e) frère ou sœur.

Et si vos proches et vous, vous êtes un peu emballés (pardon pour le mauvais jeu de mots), n’hésitez pas à organiser des rotations de jouets en les rangeant/sortant 2 ou 3 par semaine !

À quels labels se fier ?

Malheureusement, peu de labels s’intéressent aux jouets. Toutefois, voici une sélection qui permet de guider nos choix.
Ces labels s’attachent à la qualité des jouets et à leur production éco-responsable.

labels-jeux

C’est un jouet local !

À l’heure où tous les commerces ont dû fermer leurs portes, il est plus que jamais important de faire vivre les e-shop ou click & collect de vos boutiques de quartier : concept store, librairie, magasin de jouets…
Pour Noël, on ne saurait trop vous conseiller de faire votre shopping chez les petits plutôt que chez les grands ! Et si, en plus ils vendent du Made In France c’est encore mieux !

Nos coups de coeur « jouets français »

– les jouetslibres.fr, qui confectionne des jouets et jeux qui favorisent le développement de l’enfant, éco-conçus, sans plastique et aux matériaux dont l’impact environnemental est le plus faible possible.
– Bioviva.com qui propose des jeux éco-conçus, fabriqués en France de façon responsable et sensibilisant au respect de la planète.
– lesjouetsfrançais.com qui ont fait le choix de vendre exclusivement des produits fabriqués sur le sol français, de qualité et qui ont un intérêt réel pour le développement de l’enfant.
– Vilac.fr et jeujura.fr qui proposent des jouets en bois jurassien
– Les créations bordelaises Le Loup pointu

]loup-pointu-spygame 

©LeLoupPointu

C’est un jouet non-genré !

Et oui, quand on parle d’éthique on parle aussi de critères « moraux » dans lesquels s’inscrivent la lutte contre les stéréotypes et le progrès vers l’égalité femme/homme, qui doivent commencer dès le plus jeune âge ! En septembre 2019, une « Charte d’engagements volontaires pour une représentation mixte des jouets » a été signée par Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances), les industriels, les distributeurs de jouets et des associations.

Son but : faire reculer les stéréotypes de genre dans l’univers des jouets. À travers cette charte, l’ensemble de la filière s’engage à fournir des efforts « mesurables » pour améliorer la représentation mixte des jouets.

égalité-des-jeux

(Bientôt) finis la draisienne rose pour les filles et la bleue pour les garçons, les poupées pour les unes et les camions de pompiers pour les uns… Il est essentiel (et même de notre devoir !) de donner à nos enfants la possibilité de choisir leurs jeux et d’exprimer leur personnalité, « Le tout sans poser de jugement : les filles ont bien le droit d’aimer le rose et les garçons le bleu ! Il ne s’agit pas de faire aimer les voitures aux filles et les princesses aux garçons, simplement de varier les propositions de jeux et aider les enfants à ne pas dénigrer ce qui « appartiendrait' » à l’autre sexe. » explique justement l’association « le jeu pour tous »

En attendant que les magasins de jouets et les marques nous proposent des jouets mixtes et non excluants, c’est à nous de rester vigilants en choisissant des jeux avec un packaging neutre – ni rose ni bleu – et de la variété au pied du sapin. Chaque type de jouet stimule des compétences différentes :
– les draisiennes, les jeux de blocs et de construction aident à améliorer les habiletés motrices et spatiales
– les jeux d’imitation (cuisine, poupées, établis…) aident à développer le langage et les compétences sociales

Offrir à nos petites filles et petits garçons une variété de jouets, c’est leur dire qu’ils·elles peuvent devenir qui ils·elles veulent !

 

Notre petite sélection non-genrée

– L’album de Sophie Gourion et Isabelle Maroger : « Les filles / les garçons peuvent le faire aussi » (éditions Grund) : Un album double-face, avec deux couvertures, et deux histoires (une côté filles, une côté garçons), pour bousculer les clichés avec humour et poésie, et inviter l’enfant à être qui il veut vraiment !

– Les jeux de « the moon project » pour dépasser les idées reçues (à partir de 3 ans)

–  Le cahier de coloriage anti-sexiste lancé par le collectif Parents & Féministes, avec la participation des géniales Pénélope Bagieu, Fanny Vella et tant d’autres !

Et pour interpeler les marques qui ne jouent pas encore le jeu, rendez-vous sur le compte instagram « pépite sexiste » !