Depuis le mois de janvier, Caroline sillonne les routes girondines : de Bordeaux à Parempuyre, en passant par Illats, Preignac et bien sûr, Portets, où elle a laissé son empreinte… Pourquoi ? Parce qu’en 2018, c’est une nouvelle aventure qui s’ouvre à elle, en tant que Coordinatrice d’Eponyme. L’occasion, non pas de présenter celle que l’on ne présente plus, mais de revenir ensemble sur son parcours d’EJE passionnée, de directrice engagée et de vous présenter ses nouvelles missions !
• Quel est ton parcours professionnel ?
Ma vie étudiante a débuté avec l’obtention d’un DEUG en médiation culturelle, options arts du spectacle et sciences de l’éducation, qui m’a donné l’envie de devenir professeur des écoles. J’ai donc continué mes études en sciences de l’éducation. En parallèle, j’ai mené mes premiers projets d’accompagnement en m’investissant dans l’aide aux devoirs et les cours de théâtre pour des enfants en difficulté scolaire. C’est en préparant le concours de Professeur des écoles que j’ai découvert la formation d’Éducateur.rice de Jeunes Enfants. Pouvoir être avec et non pas en face des enfants a été une révélation pour moi ! J’ai donc suivi la formation à l’IRTS d’Aquitaine et fait mes premiers pas à la Maison des Enfants (APEEF), pendant 7 ans, autour de l’éveil culturel et artistique.
Ma vie personnelle m’a amené à quitter Bordeaux pour « la campagne », direction Illats, pour remplacer Karen* pendant son congé maternité, puis Saint-Symphorien pour mon premier poste de direction. Une belle expérience en lien avec des parents très concernés par la Santé Environnementale. Et puis enfin, les Bidibulles à Portets, dont j’ai pris la direction de l’ouverture des portes en janvier 2010 à janvier 2018 !
• Que retiens-tu de ton aventure aux Bidibulles ?
Tellement de choses ! Mon fer de lance a toujours été de ne pas oublier mon métier de coeur en prenant un poste de manager. L’objectif n’était pas de quitter les enfants mais de me rapprocher des familles, d’être à leur écoute, de les accompagner, d’être disponible. Je retiens donc ces liens avec les familles, dont certaines qui n’ont pas quitté les murs de la crèche pendant mes 8 ans de directrice : de petit frère en petite soeur… Et puis surtout le travail de et avec l’équipe et mon binôme avec Sophie, un coup de foudre professionnel !
• On te présente désormais comme Coordinatrice. Pourquoi cette nouvelle orientation de carrière ?
Quand en 2015, Eponyme a repris en gestion les crèches de la Communauté de Communes Convergence Garonne (dont la crèche des Bidibulles fait partie), j’ai été agréablement surprise que les convictions qu’ils défendaient soient aussi les miennes et soient suivies d’actions concrètes. J’ai donc eu envie de m’engager avec eux , pour les équipes. C’est une façon naturelle pour moi d’emmener plus loin mes fonctions de manager, la suite logique de mon travail d’EJE : d’abord auprès des enfants, puis des familles et désormais aux côtés des équipes !
• Concrètement, c’est quoi un poste de coordination ?
Mon rôle est :
– d’accompagner les directrices et leurs équipes afin de garantir une gestion optimisée des établissement et un projet d’accueil des familles et des enfants de haute qualité
– de favoriser et faire vivre dans l’entreprise et les établissement un management collaboratif et engageant
– de porter et faire vivre les valeurs de l’entreprise et le projet éducatif
– d’animer le volet « formations » en l’adaptant aux besoins des professionnel.le.s mais aussi aux besoins en nouvelles compétences d’Eponyme
– de faire le lien entre « le terrain » et le siège
Pour mener à bien ces missions, je suis présente dans chacune des structures gérées par Eponyme, 1/2 journée tous les 15 jours, aux côtés des binômes de direction ou des équipes, en observation. Et bien sûr, je suis disponible à tout moment (dans la limite du raisonnable :)) par téléphone et mail !
• Que « voeux » – tu pour 2018 ?
Une prise de poste sereine et des équipes motivées !

Et pour finir de faire connaissance, petit jeu de questions/réponses 🙂
Le livre que tu recommandes à toutes les professionnelles de lire ? 
Pour déculpabiliser :
« Il n’y a pas de parent parfait » d’Isabelle FILLIOZAT

Ta plus grande qualité ? Et ton plus gros défaut ?
La bonne humeur / le bon humour mais parfois une organisation un peu farfelue 🙂

Ta règle d’or/devise ?
« Tous ensemble dans le même bateau » et surtout garder à l’esprit le non-jugement et le droit à l’erreur

Ton plus joli souvenir professionnel ?
Difficile de les départager mais peut-être mon dernier mois aux Bidibulles, riche en émotions et en attentions de la part des familles et de l’équipe

Ton talent caché ?
Il n’est plus tellement caché ! Je suis chanteuse pour deux groupes de musique : l’un éclectro-acoustique et l’autre de reprises pop/rock.
Et bientôt, un duo avec Pauline des Poupins, qui se met à la guitare 🙂

Un projet dont tu es particulièrement fière ?
Les après-midis créatifs que j’anime avec et pour les équipes !

*Karen Saillan, directrice de la crèche des Poupins, à Preignac (33)